🗞 Eli « Paperboy » Reed and The True Loves & Shiva and The Deadmen & Le Cube

Eli Paperboy Reed

Afin de donner un coup de pouce aux associations et groupes des musiques actuelles, la Ville de Toulouse a créé « Toulouse in Bikini » : cinq soirées musicales au Bikini en 2010. La Chatte à la Voisine est invitée à programmer l’une d’entre elles.

La Chatte a ainsi le plaisir de convier sur la scène du Bikini la sensation soul Eli « Paperboy » Reed & The True Loves ainsi que les groupes régionaux Shiva & The Deadmen et LeCube lors d’une soirée qui s’annonce sensuelle et explosive.

Eli « Paperboy » Reed & The True Loves

Eli « Paperboy » Reed perpétue la musique de Sam Cook, d’Otis Redding, de James Brown, et se positionne en digne héritier de l’école Stax.

D’Eli « Paperboy » Reed, l’on sait presque tout. Aucun mystère ne plane sur la biographie de ce jeune musicien, aucune frasque ne vient émailler sa jeune et prometteuse carrière. Et pourtant, on s’étonne, on conjecture, on se perd en hypothèses. Parce que la question demeure : comment un jeune Blanc issu de la middle class américaine, né au milieu des années 80 dans la région de Boston, autant le dire tout de suite, quelqu’un qui, après tout, était destiné à être un employé modèle et un bon père de famille, comment se fait-il qu’Eli Reed soit à ce point habité par la soul et le blues ? Parce qu’Eli « Paperboy » Reed a le feu sacré, sans conteste, celui qui a naguère hanté les bluesmen du Delta, celui qui a fait exploser le rythm’n blues et la soul de Chicago ou de Détroit. Une sacrée voix, qui fait danser les morts et pleurer les vivants. Des morceaux bâtis à l’ancienne, faits pour durer, des compositions aux constructions impeccables, des arrangements rien moins que parfaits. Eli « Paperboy » Reed connait la recette qui a fait des miracles. Et il a ce truc en plus : il est habité.

Alors, bien sûr, on pourra dire que son père l’a initié au gospel, au blues et à la soul (il était critique musical), que le jeune Eli était un musicien précoce (jouant très tôt du piano, de l’harmonica et de la guitare), qu’il a fait les bonnes rencontres (les musiciens noirs de Clarksdale, Mississipi, et en particulier Sam Carr, ou Mitty Collier, figure de la soul de Chicago, ou la troupe de musiciens qui forme son groupe, The True Loves). Il n’empêche qu’à l’écoute de Sings « Walkin' and Talkin' (For My Baby) » and Other Smash Hits! (2005), de Roll With You (2008) ou de Come And Get It ! (2010), on se dit qu’il y a de la magie là-dedans.

Shiva & The Deadmen

Shiva & The Deadmen a beau être un groupe toulousain tout jeune, il a déjà tout d’un grand : énergie explosive, mélodies taillées au cordeau, guitares qui griffent la peau sans relâche, rythmique aussi implacable que précise, et surtout, surtout, un chanteur irradié, furieux, cracheur de flammes verbales. Shiva & The Deadmen réussit avec une facilité apparente l’alliage du psyché rock estampillé 60’s, du punk vintage et de la power pop contemporaine, mélodique et puissante.

Lecube

Lecube, c’est Julien Barbagallo. Originaire du Tarn, ce musicien s’est illustré dans quelques unes des formations qui ont renouvelé la pop dans la ville rose : Hyperclean, Aquaserge, Paul Stuart & The Sweet Powerpack. On l’a depuis aperçu dans de jolies pépites pop évoluant en France ces dernières années : Tahiti 80, Axe Riverboy, Morning Star…

Depuis qu’il sait tenir une guitare dans ses mains, Julien compose. Des chansons bricolées, des historiettes absurdes, intimes ou émouvantes. Et Lecube chante. Il chante les hommes qu’il aimerait être et les femmes qu’il aimerait aimer. Il chante aussi l’inverse. Et le reste.

Des histoires qu’il glane au hasard des lits défaits, des quartiers résidentiels, des chambres de jeunes anxieux et des sentiers odorants des sous-bois de sa campagne tarnaise.

Caisse du soir: 10 euros
Préventes: 8 euros (+ frais de location éventuels)

Locations: au Laboratoire, 19 rue de la Bourse, 31000 Toulouse, à Vicious Circle, 7 place des Puis Clos, 31000 Toulouse, dans les réseaux Box Office, FNAC-Billetel et Virgin-Ticketnet et sur www.lebikini.com.

Concert organisé avec le soutien de la Mairie de Toulouse.


Le Bikini
Rue Hermès
Parc Technologique Canal
31520 Ramonville St-Agne