🖍 Jeffrey Lewis

dessin de Jeffrey et Jack LewisJeffrey Lewis à Toulouse - © jean-jacques ader

Jeffrey Lewis est un jeune musicien américain que l’on peut situer entre Beck et Daniel Johnston. Il est également considéré comme l’un des fers de lance du mouvement new-yorkais “Anti folk” aux côtés des Moldy Peaches et d’Adam Green qui s’apparente à du folk bricolé, cheap et lo-fi. Ce qui lui a valu de nombreux articles le qualifiant de surdoué notamment dans Libération (11/12/2002), dans les Inrockuptibles et Magic. A côté de cela, Jeffrey Lewis dessine pour des comics et les pochettes de ses deux albums sortis chez Rough Trade. Sur scène, il est accompagné de son frère Jack Lewis à la guitare, du batteur Anders Griffen et de ses dessins qu’il met en musique “a cappella” !

dessin de Jeffrey Lewis

Jeffrey Lewis est né en novembre 1975 à New York et est élevé dans une famille de beatniks. A 22 ans il obtient sa maîtrise de lettre à l’université de New York avec une thèse sur les “Watchmen”, un comic DC dans lequel Alan Moore a officié. Il gratouille alors des bouts de chanson sur une vieille guitare de son père. Dès le printemps 1998, Jeffrey se produit aux soirées “ scènes ouvertes ” Lach’s. Monday au Sidewalk Cafe sur la 94ème Avenue de New-York. Il enregistre des chansons arti(y)sanales inspirées de son quotidien et de celui des New-yorkais, qui se retrouveront sur son premier véritable album « The Last Time I Did Acid I Went Insane and other favorites » publié par le légendaire label dirigé par Geoff Travis Rough Trade. Il participe aux compilations “Anti-folk NY Collaborations”, et joue à l’occasion avec Guitare Situations, un collectif tournant de musiciens/songwriters. Fin 2002, il part quelques mois à Austin au Texas, où il s’installe et enregistre son nouvel album sorti en juillet 2003, toujours chez Rough Trade : « It’s the Ones who’ve cracked that light shines through »(Rough Trade/PIAS).

photo de Jeffrey montrant ses dessins.

Le concert de Jeffrey Lewis sera précédé et suivi de mix pop-rock-folk-bizarreries de l’équipe de l’association « La Chatte à la Voisine », nouvellement créée dans le but d’organiser des concerts d’artistes que l’on voit trop rarement, voire pas du tout, par ici. Le concert de Jeffrey Lewis saura l’occasion d’inaugurer les activités de cette structure.


The Gate
34 Rue des Blanchers
31000 Toulouse