🍡 Kevin Morby

Kevin Morby

Kevin MORBY c’est dimanche à la maison drôle. La salle est toute petite, on vous conseille vivement de passer acheter votre billet à l’avance si vous ne voulez pas le louper (préventes disponibles à la maison drôle).

« Habituellement croisé chez Woods au sein duquel il tient la basse, ou The Babies pour qui il chante, Kevin Morby a cette fois décidé de la jouer solo avec la sortie de ‘Harlem River’, un album rendant hommage à la ville de New York qu’il a désormais quitté pour rejoindre le soleil de la Californie. Loin des aspirations lo-fi du premier et des poussées punk du second, il a délibérément choisi ici de laisser voguer son inspiration sur des eaux folk chères à quelques ainés comme Dylan ou Cohen. Ainsi, fort d’une voix douce à peine poussée rappelant parfois un certain Chris Cohen, il aligne huit morceaux mélancoliques empreints d’un voile sixties, ou guitares et claviers se chargent de réchauffer l’atmosphère […]. Dévoilant une nouvelle corde de son arc, le sage Morby fait preuve ici d’une délicatesse et d’une assurance qui marquera très certainement les esprits à long terme, jusqu’à sans doute mettre un peu plus en lumière ses autres projets, différents mais tout aussi méritants. »
- MOWNO

« L’ensemble de l’album est remarquable : à ceux qui ont aimé l’album de Foxygen l’an dernier, on conseille de plonger sans bouée dans cet Harlem River. »
- LES INROCKS

« Si Kevin Morby convoque sans cesse les fantômes d’une époque disparue et les vestiges d’un classicisme folk rock à l’américaine, c’est pour mieux panser le vague à l’âme d’une jeunesse qui se barre tout doucement à bord d’un innarêtable Slow Train. Qu’il se rassure, on ne se lassera jamais du voyage. »
- MAGIC RPM Album du mois de janvier 2014


La Maison Drôle
2 rue Joutx-Aigues,
31000 Toulouse