☝️ Monade & UEH

Monade

Monade

Au milieu des années 90, Monade est le projet personnel de Laëtitia Sadier, voix du duo anglais Stereolab. Après plusieurs split-singles sur lesquels elle accueille aussi bien Papa M que Brigitte Fontaine, Monade sort en 2003 « Socialisme et Barbarie : the Bedroom Recordings » chez Too Pure. Mais c’est avec la sortie en 2005 de « A Few Steps More » que Monade devient un véritable groupe et non plus des musiciens qui accompagnent une chanteuse dans son projet solo. Le 3ème album de Monade sortira mondialement grâce au label Too Pure en septembre 2007.

Si le collage sonore de boucles répétitives et langoureuses rappelle les productions du Lab, Monade dispense une pop aérienne, à la fois énergique et atmosphérique. L’apparente légèreté des paroles associée à la douceur des mélodies crée une sensation toute particulière. Une écoute douce amère. Comme un printemps encore trop frais, comme une envie de se dévêtir, tiraillée entre le soleil qui pointe ses rayons et le vent qui rappelle à l’ordre les téméraires. Monade, c’est comme un mois d’avril.

Ueh

Ueh

Groupe toulousain iconoclaste, un pied dans le rock, mieux encore dans le post-rock (façon God Speed You Black Emperor et Tortoise, rien que çà) et l’autre dans les expérimentations improvisées, Ueh a traîné ses guêtres en Europe et aux Etats-Unis, emportés dans les bagages d’un des fers de lance du psychédélisme japonais, Acid Mother Temple.

Ueh a d’ailleurs signé trois albums sur le label de ce dernier: les éponyme “ Ueh ” (1996 et 2001, AMT) et “ m et i ” (2 CD, M comme morceaux et I comme impros, deux aspects de la formation - 2002, chez AMT toujours). Un split album avec Makoto Kawabata est paru en 2004, annonçant leur prochain album en cours de réalisation et attendu cette année. Un “live” est d’autre part prévu, qui sortira courant 2007.

De l’alliance de ses deux influences, rock et improvisation, Ueh a repris dans ses compositions les structures idéales et les pertes de contrôle, deux aspects de la formation qui le rendent passionnant à suivre sur scène. Ueh est aussi la somme de ses membres, impliqués dans des projets divers. Ainsi Frédéric Jean n’est autre que le fondateur d’Hyperclean, ce bonheur de chanson pop décalée, Jean-Martial Guilhem expérimente au sein de International Hyper Rythmique, Benjamin Glibert s’essaye aux compositions électro-acoustiques et jazz…

Tarif unique: 8 euros.Préventes au Laboratoire, 9 rue de la Bourse, 31000 Toulouse


Le Cri de la Mouette
Canal de Brienne
Place Héraclès
31000 Toulouse