🪐 Astrel K

“The Foreign Department, titre du nouvel album d’Astrel K, c’est certainement la Suède, où l’anglais a déménagé il y a quelques années suite à la perte de la maison dans laquelle les membres d’Ulrika Spacek, dont il fait partie, vivaient et travaillaient. Un exil sentimental, où il commence à composer en solo, la nuit.

Astrel K

Il s’échappe des structures complexes et déconcertantes du groupe pour une bedroom pop luxuriante, riche en émotions et en textures qui pourrait aisément se classer auprès de ses compatriotes de Stereolab ou Broadcast, portée par sa voix aérienne.

Accompagné de musiciens de Stockholm (dont Lili Holényi, Milton Öhrström, Niklas Mellberg, Tomas Hellberg) ou Paris (une partie du disque a été enregistrée chez Vincent Hivert d’En Attendant Ana, ce qui explique la présence de Camille Fréchou à la trompette sur deux titres), il révèle une fois encore un univers très intime, entre mélancolie assumée et titres plus rythmés.

La beauté de son univers transperce, entre éclaircies pop au psychédélisme diffus et lumière d’hiver chasse-spleen.”

(Thomas Schwoerer, Section 26)


En savoir plus...


🧖 Mudhoney

Mudhoney

Entre 1988 et l’explosion du phénomène Nirvana, Mudhoney est le groupe phare de la scène alternative. Leurs premières productions sur le label Sub Pop Records qui obtiennent un certain succès, contribuent à la définition du « son de Seattle » et du grunge. Activistes forcenés, farouches défenseurs d’une certaine idée du rock n’ roll, le groupe est probablement trop radical pour le succès de masse.

Mudhoney

Mudhoney mélange des sonorités garage rock, blues, punk, hardcore…. et ne revendique pas une quelconque appartenance au mouvement grunge de l’époque. Les concerts du groupe sont réputés aux quatre coins de la planète !

De Mudhoney, on peut dire sans galvauder le terme qu’ils ont tout connu. Il y a 30 ans, Steve Turner et Mark Arm jouaient dans Green River avec deux futurs Pearl Jam, enregistraient l’excellent Rehab Doll sous la houlette de Jack Endino et avec les couettes de Kim Gordon (Sonic Youth). La même année, ils décidaient de fonder Mudhoney et enregistraient l’EP mythique Superfuzz Bigmuff.

Mudhoney a franchi les années 90 sans trop de peine, chez Reprise Records avant de revenir chez Sub Pop, la maison mère. Mieux, Mudhoney a traversé les années 2000 de bien belle manière, nos héros jouent aujourd’hui encore plus fort que tout le monde et leurs chansons ont toujours la même acuité. Mudhoney démontrent encore que la Vieille Garde ne se rend jamais.

Thee Eliam (Donostia San Sebastian - Spain)

Vieux amis de Mudhoney de Seattle qui vivent à Saint-Sébastien, ce quatuor née en 2023 à Donostia (San Sebastián pour les bilingual Basques), Thee Eliam lance sa propre distillerie de lo-fi/garage psychédélique dont nous nous abreuverons avec délice pour échauffer nos estomacs !

Les membres comprennent : Elissa Anaut (FDFunk) au chant et aux percussions, Javier Vallejo (Bobbi, Los Nerviosos, PAJA) à la batterie, Liam Barksdale (The Drove, Easy Big Fella, Natalie Shouldn’t) au chant, guitares, orgue/piano et Michael Ashby (White Limozeen, Karate Dog) à la basse.


En savoir plus...